Des migrants toujours contraints de camper dans le froid à Reims

jeudi 7 décembre 2017
par  Sud Education CA
popularité : 0%

Communiqué de Solidaires 51

L’Union syndicale Solidaires Marne dont SUD Education Champagne-Ardenne fait partie, apporte sa solidarité avec les migrant-es dont de nombreux enfants, des bébés de 22 mois, une femme enceinte et des familles entières, contraints de camper sous des tentes, dans le froid, dans le parc Saint John Perse, devant le CADA du Boulevard Eisenhower.

Depuis des mois, des personnes se relaient pour soutenir, fournir des repas chauds, des médicaments, des tentes, un barnum et des couvertures, mais ce n’est pas du rôle des associations humanitaires et des bénévoles de remplacer l’Etat, la Région, le Département et les Collectivités locales dans leurs responsabilités.
Aux risques pris par ces migrants pour arriver jusqu’ici, aux souffrances endurées, vous ne devez pas ajouter un manque d’accueil et d’humanité.

L’Union syndicale Solidaires s’adresse solennellement à M. le Préfet de la Marne, à Mme la Sous-préfète, à Mme la Présidente du Grand Reims, à M. le Maire de Reims, pour qu’ils fassent appliquer la loi, pour qu’ils mettent en œuvre dans les plus brefs délais un dispositif permettant de loger tous ces migrant-es sans logis dans la dignité et de façon pérenne. 


Word - 228.1 ko
Communiqué de Solidaires 51

Agenda

<<

2018

 

<<

Avril

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456